20 ans d’écart

David Moreau était habitué au film d’horreur, il se tourne cette fois-ci vers un genre très différent : la comédie sentimentale. 20 ans d’écart bénéficie d’un vrai savoir-faire mais de peu d’imagination. Les situations marchent bien mais ne surprennent pas. On se laisse conduire en douceur sur des rails bien connus.

Synopsis : Alice, 38 ans, veut devenir rédactrice en chef du magazine « Rebelle » mais son image de femme coincée l’en empêche. Sa rencontre avec Balthazar, 20 ans, pourrait bien être la clé…

20 ans d'écart - critique20 ans d’écart est une comédie huilée, trop huilée. La mécanique est bien connue et les surprises sont très rares. L’atout principal du film, c’est Virginie Efira qui dégage un vrai charme comique et romantique. Les personnages secondaires forment souvent des vignettes amusantes (le rédacteur en chef, le père de Balthazar, la nouvelle star de la rédaction ou encore la photographe de mode).

Au contraire, le personnage de Pierre Niney est sacrifié. Il a 20 ans et puis c’est tout, on ne saura pas grand chose de plus sur lui. Son caractère est un petit panaché des qualités qu’on doit avoir à cet âge-là et qui s’opposent à la vie rangée d’une femme de 38 ans : énergie, idéalisme, désinvolture, spontanéité et disponibilité. Balthazar ne sera pas plus caractérisé : il est l’idée de la jeunesse plutôt qu’une personne singulière.

Les situations sont le plus souvent déjà vues malgré quelques moments de fraîcheur sympathique. Le canevas est si connu que le film s’épuise en chemin, incapable de nous surprendre. Le divertissement est honnête et même parfois réussi, mais le film ne marquera pas les esprits.

Note : 3/10

20 ans d’écart
Un film de David Moreau avec Virginie Efira, Pierre Niney, Gilles Cohen et Charles Berling
Romance, Comédie – France – 1h32 – Sorti le 6 mars 2013

Publicités

Publié le 18 mars 2013, dans Films sortis en 2013, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Bonjour, 3/10, c’est un peu dur. L’histoire tient la route, les acteurs jouent le jeu avec conviction. Il y a beaucoup de légérété dans le propos sans une once de vulgarité (ce qui de nos jours devient rare). Bonne après-midi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :